© 2020 by Ic3y Mag

Nos Francos

Les Francos de Montréal; dix jours de soleil chaud et de soirées mouvementées de musique au coeur de la Place des Arts. Le festival qui a célébré ses 30 ans cet été est une fête de tous les genres et pour tous les âges, qui te fait découvrir des nouveaux artistes. Avec six scènes extérieures et des concerts en salle, les Francos nous enrichissent de musique en français. Que ce soit du rock, de l’électronique, du rap, folk ou beaucoup plus, la musique était toujours au rendez-vous! Pour leur 30e  anniversaire, le festival nous a permis de voir des spectacles nostalgiques avec des artistes que nos parents, ou même grands-parents, écoutaient, mais aussi des artistes de la relève.

 

 

Photo: Zen Bamboo  

 

 

Parmi les nombreux spectacles, nous (Mathieu et moi) avons pu aller en voir quelque-uns. Celui qui nous a ouvert les yeux et puis donné le gout d’écouter davantage de musique en français, c’est Hubert Lenoir. De son look et son attitude la plus authentique à ses mots qui ne cachent pas ce qu’il pense, il est une légende. Que son album « Darlène » soit parfait en entier, c’est un accomplissement, mais que son écoute soit autant satisfaisante que de le voir en concert, ça, c’est magnifique. Seulement un petit spectacle de 30 minutes à L’Astral nous a donné le goût d’en entendre plus et de reculer dans le temps pour revivre le moment. 

 

 

 Photo: Hubert Lenoir 

 

 

L’emphase du festival cette année était beaucoup axée sur le rap québécois et français en général. Il y avait énormément de groupes ainsi que d’artistes solo qui nous ont démontré leurs aptitudes a écrire et livrer des textes complexes et à maintenir l’énergie d’une grande foule, tout en restant authentique à eux-mêmes. La grande soirée qui a souligné les vétérans et les nouveaux venus du rap au Québec, le spectacle «Rapkeb Allstarz», était un grand moment pour ceux de cette communauté musicale. Les rappeurs, dont Dead Obies, Alaclair Ensemble, Koriass, ainsi que des artistes plus nouveaux, comme Fouki, Rymz et plusieurs autres, ont monopolisé la scène avec un live band. C'était une recette qui était à la fois intéressante, différente et unique a regarder.  J’adore que Montréal commence enfin à reconnaître différents projets musicaux et qu’elle encourage et donne une scène aux noms connus de la «relève», mais…où sont les femmes? Durant tout le festival, j’ai pu en voir sur toutes les autres scènes, sauf celles liées au rap (quelques invitées à Rapkeb Allstarz, mais c’est tout).  J’ai trouvé cela dommage, parce qu’il y a du rap présenté par des femmes à Montréal et à l’international en français. C’est bien beau que tous les mecs aient une place pour se promener en gang sur une scène et rapper leurs chansons - certains avec seulement une de publiée - alors qu’il y a d’autres artistes qui auraient pu être sur la scène et auraient augmenté la diversité. Moi-même, je ne connais pas beaucoup d’artistes féminines qui rap en français, mais c’est pour cela qu’il y aurait dû en avoir aux Francos pour montrer aux gens qu'elles existent et pour découvrir davantage la scène musicale d’ici. Bref, avoir ajouté à la programmation plusieurs rappeurs est quand même un geste intelligent de la part des producteurs du festival, car cela à permis d'amener un public plus jeune, enthousiaste et curieux. 

 

 

 Photo: Alaclair Ensemble

 

 

Les Francos sony définitivement l’événement qui débute l’été à Montréal pour nous. C’est la place ou tu t’ouvres une bière sur le site pour donner un petit «punch» à ta soirée après les spectacles. C’est la découverte de la musique émergente et la place pour des nouvelles rencontres. C’est la place où durant la journée et lorsqu’il n’y pas trop de gens, tu peux faire tous les kiosques de jeux pour gagner des prix et prendre des boomerangs Instagram avec tes amis. Je pense que les Francos se transforment peu à peu en un festival qui connecte avec tout le monde puisque c’est sincèrement une place méconnue et sous-estimée. Ce fut un beau dix jours à la Place des Arts et j’ai hâte de voir ce qu’ils vont améliorer et planifier pour l’an prochain! 

 

 

 Toutes les photos sont prises par Coralie Daigneault 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Roméo Elvis, Pussy Riot et Daniel Caesar en tête d'affiche du Festival Santa Teresa

February 20, 2020

The Weeknd sera à Montréal le 2 juillet prochain

February 20, 2020

1/15
Please reload