Tête-à-tête avec: Les Louanges

Dans le cadre du Pool Party Bonsound, j'ai agrippé une bière à ma main et suis allé m'installer dans un pédalo rose nana avec Vincent Roberge aka Les Louanges. Nous avons parlé de son nouvel album qui sera lancé le 21 Septembre prochain et de la signification de la fameuse panthère noire qu'on voit partout.

Photo par: Coralie Daigneault

Tout d’abord, nous voulions te féliciter pour le succès de ta chanson Tercel.

Merci! C’est cool parce qu’il n’y a pas eu vraiment de « push » médiatique vu que j’étais en vacances. Bien sûr, Bonsound était là pour aider, mais c’est aussi beaucoup Internet.

Tercel est une chanson qui parle de la transition entre l’adolescence et l’âge adulte. Est-ce que cette transition a été significative dans ton cas?

Quand est-ce qu’on en sort? Là est la question. Ma transition s’est faite par les bonnes « gig » de band au cegep, ainsi qu’au sous-sol du Cercle. Il y avait aussi le fait de revenir sur la rive-sud en soirée avec 15$ en cachet.

Depuis ton dernier EP, tes nouvelles chansons ont pris un tournant plus R&B/Funky. Qu’est-ce qui t’a poussé à aller vers ce style?

En fait, c’est quasiment comme si le mercure était une digression. C’est par un manque de temps et de moyens que je me suis tourné vers le rock. C’est ce que j’avais de nouveau à ce moment-là. Je dis souvent en blague que tout ce que je veux, c’est d’être Frank Ocean. Un Frank Ocean un peu plus RapQueb et funky.

Est-ce que le fait d’avoir été finaliste aux Francouvertes et à la chanson de Granby a touché ta démarche artistique?

Ça ne l’a pas vraiment touchée. À chaque fois, ça me permet de rencontrer des gens et d’« upgrader » un peu. Je crois que c’est vraiment les Francouvertes qui m’ont le plus aidé.

Photo par: Coralie Daigneault

Est-ce qu’il y a des artistes qui t’ont inspiré à faire le nouvel album?

Comme on en a parlé plus tôt, Frank Ocean m’a beaucoup inspiré avec son album Channel Orange. En même temps, une chanson comme Tercel touche un peu le trap. Au départ, l’idée était de faire une chanson avec une « vibe » trap, mais sans faire de trap.

Est-ce qu’on aura droit à des collaborations sur La nuit est une Panthère?

Non, malheureusement il n’y a pas de collaboration sur l’album. Je ne dirai rien, mais d’ici l’été prochain, on risque d’avoir quelques « tracks » pour faire monter le party dans les festivals.

Si jamais tu pouvais faire une collaboration avec un artiste québécois avec qui la ferais-tu?

Définitivement Alaclair. Déjà qu’on soit tous les deux dans le 418... J’adore aussi ce que KenLo et Eman font. Je ne veux pas en dire trop, je n’ai même pas encore sorti mon album, mais j’ai eu beaucoup de plaisir à faire Tercel alors on va la « fine tuner ».

La nuit est une panthère est le nom de ton nouvel album, qui sera lancé le 21 Septembre prochain. Explique-moi, en quoi la nuit est-elle une panthère selon toi?

J’aime bien l’auteur québécois Sylvain Trudel, qui a inspiré le nom de mon premier EP Mercure avec son roman Du Mercure Sous la Langue. J’aime beaucoup comment il écrit, ça m’inspire. Dans un autre de ses recueils; Les Prophètes, un chauffeur d’autobus qui écrivait des contes en avait nommé un; La petite fille qui croyait que la nuit est une panthère. Je trouvais ça cool comme phrase. Je ne savais pas comment appeler l’album et je trouvais que ce nom-là était poétique et qu’il sonnait bien.

Wow! Même la photo de la panthère noire sur la couverture de la chanson Tercel est vraiment belle. Comment l’as-tu trouvée?

J’ai trouvé la panthère noire qu’on a utilisé pour la photo sur Kijiji à 8$.

Est-ce qu’on va retrouver cette panthère-là sur la scène durant tes spectacles?

Petit scoop. Ma copine fait de la scénographie, alors elle est en train de mouler la panthère qu’on a acheté pour la transformer en plexiglass avec de la lumière. Comme un peu les deux lions qu’on installe aux entrées des maisons.

Ton lancement se fera le 20 septembre prochain au Ministère à Montréal. À quoi est-ce qu’on peut s’attendre?

Je pense que ça va être wild! Nous serons sept artistes sur le stage, ce qui fait que je vais pouvoir bouger et que je n’aurai pas à faire 12 trucs en même temps. Je vais pouvoir me la jouer un peu plus « rap game » avec mes moves.

Finalement, est-ce que le nom Les Louanges représente un projet personnel ou c’est le nom du band au complet?

En fait, c’est comme ça que je me faisais appeler au secondaire. C’est mon nickname. Ça a changé de La Louange à Les Louanges. Une déformation de stoner dans un sous-sol qui niaise. Il y en a même un qui se faisait appeler le corbeau.

Écoutez Les Louanges ICI

You Might Also Like:

© 2020 by Ic3y Mag