© 2017 by IC3Y MAG. Proudly created with Wix.com

Découverte: Alfa Mist

November 6, 2019

Originaire de Londres, Alfa Mist a grandi la tête pleine de Hip-Hop et de Grime, styles extrêmement réputés auprès de la jeunesse londonienne et dans lesquels il pensait se plonger et composer pleinement. Cependant, une tout autre voie va se dessiner devant lui lorsque pendant ses études secondaires il va rencontrer le Jazz ainsi que la musique orchestrale du grand compositeur Hans Zimmer. Complètement envoûté par ces deux univers, le jeune homme va alors se consacrer corps et âme à l’apprentissage du piano et se mettre lui aussi à composer s’inspirant de tout ce qui l’entoure et le touche.

 

 

 

Se décrivant lui-même comme quelqu’un de « sombre » et « nostalgique », c’est sans aucune surprise que sa musique en devient la parfaite représentation. Mélodies Jazz souvent très orchestrales teintées d’une sensuelle mélancolie entrecoupées de solos de trompette, piano et guitare grandioses le tout soutenu par une batterie langoureuse et complexe.. La musique d’Alfa Mist prête à la réflexion et en devient une musique que l’on entend pas mais que l’on écoute.

 

 

 

Son oeuvre majeure est et restera son album « Antiphon » qui a définitivement prouvée que le jeune londonien méritait sa part de lumière et la renommée qu’il détient aujourd’hui auprès de ses confrères musiciens. Mais à mon sens, sa plus belle oeuvre réside en « Structuralism » son dernier album sortie cette année même et qui réunit en son sein une maturité d’écriture extraordinaire, des mélodies profondes et évocatrices et des collaborations qui viennent se mêler à merveille à l’univers déjà très riche d’Alfa Mist.

 

 

Entouré des immenses Tom Misch, Jordan Rakei ou encore Barney Artist avec qui il collabore souvent, le jeune compositeur fait d’ores et déjà partie des grands et rend un peu plus hommage au Jazz (et à la musique en général!) à chaque nouvelle composition de sa part.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Interview with Sophia Bel: A Wicked Game Story

November 21, 2019

Review: Plastic Scenes, Sex Machine Octopus (2019)

November 20, 2019

1/15
Please reload