© 2017 by IC3Y MAG. Proudly created with Wix.com

En retard sur ma vie, Miro (2019)

October 9, 2019

Le mois de Septembre 2019 est à marquer d’une pierre blanche. Le jeune Granbyen « Miro » (qui vit à Montréal aujourd’hui) vient de sortir son premier album et c’est d’ores et déjà clair: Il est next up sur la scène Hip-Hop Québécoise.  

 

 

Musicien, chanteur, youtubeur et comédien, on peut dire que la création fait partie intégrante de la vie du jeune homme. Mais c’est dans la musique que ce dernier s’épanouit vraiment et impossible de contredire cette affirmation en découvrant le joyau de variétés qu’il vient de livrer avec « En retard sur ma vie ». Cet album frappe tout d’abord par sa maturité. C’est le style de projet que l’on s’attend à avoir d’un artiste qui sort son 4ième ou 5ième album au bout de quelques années de carrière. Mais pas pour Miro. « En retard sur ma vie » débarque comme un putsch envers le rap Québecois, où le jeune homme est venu fièrement réclamer son trône. 

 

 

Cependant le pari était risqué: mélanger autant de style dans un premier album aurait pu paraître brouillon ou dénué d’identité mais c’est là que Miro a su tirer son épingle du jeu, en démontrant que sa personnalité a su teinter et imbiber chacun des morceaux qu’il nous a dévoilé, aussi variés soient-ils. Accompagné de Pierre-Luc Rioux à la réalisation ( Loud, Sia, Bruno Mars, Martin Garrix…) ce premier album mélange avec brio tous les codes de la musique urbaine d’aujourd’hui:

 

En Retard Sur Ma Vie

Un flow très R&B sur mélange de Trap et d’Électro donnant au tout un groove impossible à ne pas suivre.

 

La Paix

Cette fois plus agressif, Miro cherche la paix sur une instru tranchante, digne des plus gros tubes US.

 

High (Feat. LEO)

Quoi de mieux qu’un summer anthem sur fond de reggaeton pour affirmer que le jeune artiste se promène sans faux pas de style en style? 

 

Out of My League

Ma petite mention spéciale de cet album, une balade moderne accompagnée d’une des meilleures instru de ce projet. 

 

 

Ces quatre morceaux n’étant que quelques exemples, le reste du projet (qui compte 10 tracks au total) est tout aussi excitant et vient déferler avec violence sur la scène Hip-Hop Québécoise, dévoilant ainsi un nouveau visage que vous n’êtes pas près d’oublier.
Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Review: Jazz Pranksters, Boskorgï (2019)

November 29, 2019

Danser dans les tropiques avec Polo & Pan: visage de sérotonine

November 24, 2019

1/15
Please reload