• @willygramm

La musique et le cerveau: Comprendre l'intermédiaire

Je vais consacrer l'écriture de ce court article à l'écoute de la musique et non à la création de celle-ci. Je vais vous faire part de mon point de vue. Ceci n'est pas un article scientifique, mais simplement le fruit des pensées d'un jeune homme qui se rend compte que la musique lui permet de grandir, se détendre et surtout s'évader du monde extérieur qui l'entoure.


Photo by Bret Kavanaugh on Unsplash


Écouter de la musique permet de diminuer nos angoisses, nous concentrer et stimuler notre mémoire entre autres. Je suis persuadé que vous avez déjà étroitement été en relation avec la musique lors d’une période de votre vie ou un moment où vous faisiez face à une épreuve psychologique. Que ce soit une rupture, un deuil ou simplement une petite embûche de vie de tous les jours, la musique a probablement aidé à votre processus de réparation mentale.


Lors de la deuxième guerre mondiale, les infirmières ont utilisé la musique pour détendre les soldats. Les spécialistes de la santé se sont même rendu compte que les soldats souffraient moins physiquement et amélioraient leurs humeurs, explique Guylaine Vaillancourt, professeure agréée en thérapie de la musique à l'université Concordia.


La musicothérapie est une pratique utilisée à des fins psychologiques depuis la Grèce antique selon la société française de la musicothérapie. Alors, si les grecs de l’antiquité utilisaient déjà la musique pour se soigner. Pourquoi ne le feriez-vous pas ? Mon point est que si vous ne vous sentez pas bien ou passez à travers une épreuve. Écouter de la musique peut vous être très bénéfique et surtout sans dommages collatéraux au niveau de la santé à moins que vous écoutez votre chanson de métal préférée abusivement fort et que vos tympans en soient touchés. Il est possible que vous ayez une chanson fétiche associée à une victoire ou une belle rencontre.



La musique peut avoir un effet positif, négatif ou neutre selon l’expérience du passé et la relation que vous avez avec celle-ci. Vous avez aussi probablement associé une chanson à un individu, une époque de votre vie ou un évènement. Par exemple, lors de la finale d’un tournoi de hockey à l’âge de 12 ans, la chanson ‘’we are the champion’’ jouait dans l’aréna après une défaite crève-cœur de mon équipe. Depuis, quand j’entends cette chanson, je ressens un léger malaise et un sentiment de tristesse malgré le fait que ce morceau est rempli de positivisme et d’espoir. J’ai aussi une émotion intense étroitement liée à l’ensemble de l'œuvre de Daniel Bélanger, car j’écoutais sa musique avec un proche qui a eu un impact majeur dans ma vie. Je suis convaincu que vous avez des exemples personnels semblables aux miens en lien à votre relation avec une chanson, l’ensemble de l'œuvre d’un artiste ou même un genre musical.


Afin de mieux comprendre le concept entre la musique et nos émotions, j'ai invité Gabrielle Veilleux, bachelière en psychologie à l’UQAM à répondre à quelques unes de mes questions.


En tant que bachelière en psychologie à l’UQAM. Quels sont les liens que tu peux faire entre écouter de la musique et la santé mentale ?


Cela peut être bénéfique pour la concentration ainsi que la motivation selon le style de musique (ex: classique pour la concentration). L'écoute musicale peut également avoir des effets positifs ou négatifs sur les émotions dépendamment du souvenir qui s'y rattache. Elle aurait également des effets bénéfiques sur la mémoire pour les personnes atteintes d'Alzheimer.


À quel point penses-tu que la musique peut influencer notre humeur ?


Chaque être humain a une expérience subjective par rapport à la musique et l'expérience qui y est rattachée. La perception musicale diffère alors selon chaque individu ainsi que selon le contexte ou le souvenir d'une émotion associée. Il est donc difficile d'établir un continuum sur l'influence de l'écoute musicale par rapport à l'humeur.


Pourquoi le rythme cardiaque augmente ou ralenti selon la musique que nous écoutons ?


D'un point de vue neuropsychologique, le rythme cardiaque augmente à l'écoute de mélodies, car le système de récompense s'active dans le cerveau. il contribue entre autres à la satisfaction des besoins et produit de la dopamine, neurotransmetteur de motivation au renforcement associé au plaisir dans ce cas-ci lorsque sollicité. Ce système est en lien avec le système nerveux sympathique qui est responsable de l'augmentation de rythme cardiaque et d'autres effets physiologiques lors d'une stimulation tel qu'un stress par exemple. Dans ce cas-ci il serait activé par l'accélération du rythme musical entre autres.



Photo by Vladimir Proskurovskiy on Unsplash


Le quatrième art active notre cerveau et stimule les battements de notre cœur et les vibrations de nos cellules. L’impact qu'a la musique sur nous est physiquement et mentalement considérable et observable. Si nous prenons l’exemple de la musique techno, elle accélère votre rythme cardiaque. D’où la raison pourquoi les gens qui s'entraînent ou font de la course à pied vont écouter de la musique avec un rythme plus rapide. Tandis que les gens qui veulent relaxer, se détendre ou même s’endormir vont écouter de la musique lente avec des mélodies calmes et basées sur les rythmes de la respiration. Des études scientifiques prouvent même que certaines fréquences et sons aiguës permettent aux plantes de pousser plus favorablement. Les animaux ont eux aussi une compréhension de la musique et l’apprécient ou la détestent selon les rythmes ou les fréquences. Des experts disent que certaines espèces animales écoutent la musique avec leurs cœurs comme les humains.


Bref, la compréhension et la consommation de la musique est instinctive au plus haut point. Elle nous permet de ressentir des émotions et des sentiments uniques au niveau personnel et introspectif. Cette forme d’art qui nous entoure presque tous les jours nous permet de se détendre, de pleurer, de rire et de vivre des émotions de tous les genres. Une recherche de la société canadienne du cancer indique que la musicothérapie peut permettre aux gens de se détendre et diminuer le stress et l’anxiété.


Pour conclure, je pense que si nous pouvons nous sentir mieux grâce à une progression d’accord, une tonalité de base ou un chant particulier. Alors prenons en avantage et utilisons cette forme d’art à bon escient pour notre cerveau qui peut parfois montrer des faiblesses psychologiques face à la vie et ses mille et un rebondissements.




You Might Also Like: