© 2020 by Ic3y Mag

Le monde psychédélique de Temples

Le dernier 26 janvier, le groupe de rock psychédélique Temples a fait son apparition à l’Astral. La salle était remplie de fan, et le personnel nous à d’ailleurs fait part qu’ils ne s’attendaient pas à voir autant de gens en ce dimanche.  

 

 

Le troisième album Hot Motion paru en 2019 est un suivi de leur son habituel avec des moments explosifs et trippy, mais l’ensemble des chansons ne forme, selon moi, pas une unité et semble manquer un fond, une ligne directrice. Musicalement, les membres du groupe sont très forts, il n’y a pas de doute, c’est plutôt au niveau des paroles qu’il manque de recherche. Les chansons de l’album sont néanmoins très catchy avec des inspirations des années 80.

 

Sur scène, les membres du groupe se présentent fabuleusement avec un style androgyne qui attire le regard de la meilleure façon. L’énergie rock qu’ils dégagent se rend au public facilement et les paroles simples font en sorte que la foule chante en chœur. Les solos et les prouesses des musiciens captivaient les gens et ça bougeait agréablement dans la foule. Vers la fin du spectacle, le groupe a improvisé une mélodie qui évoluait d’une façon plus ambiante, c’était impressionnant de les voir inventer une pièce de la sorte. Il serait intéressant d’explorer ce son pour eux.

 

 

En bref, les hits ont fait chanter et danser la salle, certaines chansons ont laissé le public un peu perplexe, mais dans l’ensemble, leur présence sur scène et la manière dont leur style musical se véhicule à travers leur façon de s’habiller et d’agir formait un tout agréable aux yeux.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Review: JORDANN’s “Connecting Visitors to Fun” EP Launch

February 22, 2020

Roméo Elvis, Pussy Riot et Daniel Caesar en tête d'affiche du Festival Santa Teresa

February 20, 2020

1/15
Please reload