Trois « Jon » à découvrir

Pendant mon 5 à 7, j'ai carrément eu à la surface de mon esprit le nom Jon. Ne me demande pas pourquoi, c'est simplement arrivé comme ça. Obviously, j'ai eu un réflex d'en faire une référence musicale et j'ai réalisé que parmi le peu de Jon qu'on connait, il y en a trois pas pire du tout. Je ne parle pas ici de Lil Jon, oh non. Si la pluie t'a mis dans un sale mood aujourd'hui et que tu sais pas trop quoi faire en ce moment, écoute ces trois Jon que je suis sur le point de te faire découvrir.

JON BRYANT

J'ai découvert ce Jon durant l'hiver lourd qui vient de passer. La mélodie nostalgique et attirante de Did What I Did m'a sans doute aidé à passer à travers. Jon est probablement un signe d'eau vu ses photos.

JON HOPKINS

Jon Hopkins est arrivé dans ma vie en 2015 quand j'ai entendu pour la première fois Purity Ring sur sa pièce instrumentale Breathe This Air. Un vrai génie ce Jon là. Il sait comment te mettre dans un mood avec sa précision des sons. Si tu aimes ce morceau, tu dois écouter Emerald Rush.

JON BELLION

Ce Jon a amené de la grande joie durant mon été de 2017 avec son album The Human Condition. J'étais curieux puisque la plupart des chansons sont très Pop, mais certaines avaient des sons intéressants ce qui formait quelque chose de nouveau. Son passage à Osheaga m'a convaincu. La pièce He Is The Same comporte une partie de synthé intéressant vers la fin, écoute ça.

You Might Also Like:

© 2020 by Ic3y Mag